Restauration

La Cuisine

Petit-déjeuner, brunch et pâtisseries irrésistibles

Chaque matin, La Cuisine propose un savoureux petit-déjeuner buffet avec un vaste choix de gourmandises salées et sucrées sélectionnées avec soin : œufs bio, muesli maison, délicieux pains et viennoiseries de boulanger artisanal, thés bio ou encore jus de fruits fraîchement pressés. Notre légendaire brunch du dimanche offre une place de choix aux somptueux desserts du Chef Pâtissier Yazid Icchemrahen

Heures
Petit-Déjeuner
  • Tous les jours 7:00 – 10:30
Brunch
  • Le dimanche 12:00 – 16:00
Fermeture estivale du Brunch du 22 juillet au 7 septembre 2024. Notre restaurant est accessible aux PMR.
Le Royal Monceau Raffles Paris
Brunch Spécial

Fête des Pères

A l’occasion de la Fête des Pères, partagez un délicieux moment en famille et plongez dans un univers gastronomique, agrémenté de Champagne à discrétion et d’attentions pour tous les papas.

Dimanche 16 juin 2024 de 12h à 16h
Brunch spécial à 240€ par personne, 120€ par enfant.

Découvrir nos menus

Le Royal Monceau Raffles Paris (a5d5)
Rencontrez le chef

Norihisa Semboshi

Norihisa Semboshi est le Chef exécutif de La Cuisine, du restaurant Le Bar Long, du service d’étage et des banquets. Originaire du Japon, il a suivi une formation à l’école Le Cordon Bleu à Paris. L’étape suivante consistait à affiner ses compétences, le conduisant dans d’autres hôtels prestigieux de Paris : le Ritz Paris, le Bristol et le Four Seasons Hotel George V. Il a également travaillé au Four Seasons de Genève. En 2017, Norihisa s’est envolé pour la Corée du Sud afin de prendre les rênes du restaurant gastronomique français Milieu, tout en devenant sous-chef de cuisine du luxueux Haevichi Hotel & Resort. Cela lui a donné une excellente perspective générale et beaucoup d’inspiration pour créer une expérience complète pour les convives. Son secret ? « La rigueur, le goût, et la présentation. »

Le Royal Monceau Raffles Paris (a5d5)

Yazid Ichemrahen

Yazid Ichemrahen est le Chef Pâtissier du Royal Monceau - Raffles Paris. Débutée vers 3 ans, sa trajectoire pâtissière ne dévie pas de son tracé initial. Pour lui, la pâtisserie est une échappatoire à un quotidien difficile qui manque de perspective, d’affection et de reconnaissance, comme le retrace le film autobiographique « À la belle étoile », qu’il a co-produit. Tout au long de son parcours, il a croisé la route de personnalités inspirantes. Parmi ses mentors, le MOF et Champion du Monde de Pâtisserie, Pascal Caffet, le découvre et le forme, puis Angelo Musa auprès de qui Yazid Ichemrahen évolue en tant que commis à la Pâtisserie des Rêves, ou encore Joël Robuchon qu’il rejoint au Métropole à Monaco.
Au fil de ses expériences, le Chef affine sa technique. A seulement 22 ans, il décroche la Coupe du Monde de Dessert Glacé. Il devient ainsi le plus jeune champion du monde de tous les concours confondus en pâtisserie.